Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller au pied de page

Histoire

Il y a un peu plus d’un siècle était mise en service la ligne 128 entre Ciney et Yvoir.

Considérée comme l’une des plus belles sections de chemin de fer de Belgique de par son inscription dans la vallée du Bocq et la présence de nombreux ouvrages d’art (viaducs, tunnels, ponts), cette ligne fait actuellement l’objet d’une remise en service par l’asbl Patrimoine Ferroviaire et Tourisme.

GENESE DE LA LIGNE

En 1888, un projet de création est élaboré. Deux ans plus tard, une concession est octroyée à la Société Nationale de Chemins de Fer Vicinaux en vue de la construction d’une ligne à voie normale entre les gares de Ciney, atteinte dès le 1er mai 1858 par la Grande Compagnie du Luxembourg, et d’Yvoir, reliée à Namur par la Compagnie du Nord belge en 1862. Toutefois, ce sont les Chemins de fer de l’Etat belge qui procèdent à la réalisation des travaux: en 1894, le tracé du tronçon est établi et le 15 mars 1896, la mise en adjudication est prononcée. La mise en service de la ligne 128 s’est déroulée en quatre phases: la section Ciney-Spontin le 5 mai 1898, la portion Spontin-Dorinne le 1er mai 1902, Dorinne-Evrehailles le 1er mai 1903 et Evrehailles-Yvoir le 1er juin 1907.

Cliquer sur les noms de gares pour visualiser des photos d’époque

Skip to toolbar